La rentrée rime avec préparatifs hivernaux…

Si vous chauffez votre maison au bois, c’est le moment idéal pour préparer votre réserve de bûches en prévision de la saison froide.

Pour profiter pleinement de votre feu de foyer, il faut savoir qu’il y a deux types de bois et que chacun a ses propriétés.

Le bois dur

Celui-ci a une valeur énergétique et thermique élevée. C’est un bois qui va brûler plus longtemps et dégager plus de chaleur que le bois mou.

Le bois mou

Celui-ci ne doit pas être boudé pour autant! Lors des fraîches journées de l’automne ou du printemps, vous pouvez faire une petite attisée avec ce bois. Il vous procurera la chaleur escomptée, sans s’éterniser.

Entreposage et période de séchage :

Pour avoir un bois bien sec, vous devez attendre jusqu’à une année afin de lui permettre d’atteindre le pourcentage maximal de séchage requis pour le chauffage (20 % d’humidité recommandé). Pour accélérer le processus de séchage, fendez vos bûches et cordez-les dans un endroit ensoleillé et propice au vent. Le vent et la chaleur sont les meilleurs alliés pour le séchage. De plus, si votre bois a été coupé durant l’hiver, il sera plus facile de le faire sécher. Cette étape prendra moins de temps, car la sève est moins présente dans le bois à cette période.

Utilisation :

Il est important d’utiliser du bois sec dans vos appareils de chauffage. Ainsi, vous vous évitez bien des tracas. Le bois vert ne brûle pas bien et il ne procure pas la chaleur souhaitée. Le bois humide va produire de la fumée et dégager de fines particules qui vont se coller à la cheminée et former de la créosote. La créosote est difficile à nettoyer. En forte accumulation, elle peut causer des feux de cheminée.

Alors, pour avoir l’esprit tranquille et apprécier la chaleur réconfortante dans votre demeure, chauffez vos appareils avec du bois sec. Et surtout, n’oubliez pas d’effectuer un bon ramonage chaque année.

Vous envisagez de remplacer votre système de chauffage au bois? Nous avons plusieurs modèles performants à vous proposer!